Afficher les alertes

Cinéma Le Vox

Cinéma Le Vox
Avant-première : voir le jour
Cinéma Le Vox
En avant
Cinéma Le Vox
Le cas de Richard Jewell
Cinéma Le Vox
Le cinéma Vox adhére à la Toile
Cinéma Le Vox
Samsam
Cinéma Le Vox
Dark waters
Cinéma Le Vox
DE GAULLE
Cinéma Le Vox
Invisible man
Cinéma Le Vox
La bonne épouse
Cinéma Le Vox

Réouverture du cinéma le 22 juin 2020

Réouverture du cinéma VOX de Montignac-Lascaux le 22 juin, avec en ouverture un film joyeux, coloré, dansant et chantant : Les demoiselles de Rochefort ! Nous reprenons en grande partie les films prévus sur le programme interrompu du 11 mars au 7 avril.

QUELQUES RÈGLES SIMPLES À RESPECTER AU CINÉMA…

Distanciation physique de 1 mètre entre chaque personne dans la file d’attente matérialisée au sol.
Lavage des mains au gel hydroalcoolique
Port du masque recommandé
Sortie par la porte de secours à gauche de l’écran
Un siège entre chaque spectateur, sauf pour les couples et les familles.
N’oubliez-pas vous pouvez payer par carte bleue, sans contact aussi.

Programme du 22 juin au 7 juillet 2020

Programme du 8 au 21 juillet 2020

 

En attendant le VOX … la TOILE!

Comme annoncé la semaine dernière, votre cinéma vous propose une sélection de films en VOD sur la plateforme LA TOILE à regarder chez vous, seul ou en famille.

La location des films est payante et dure 48 heures (entre 3 et 5€).

C’est comme quand vous allez au cinéma, le prix du billet (de la location ici) est réparti de la façon suivante : une partie va aux ayants droits, une autre au distributeur et à la plateforme qui héberge le dispositif et une autre est reversée au cinéma le VOX de Montignac. Pour cela il vous
suffit d’aller sur le lien, de sélectionner le film dans la liste des 15 films proposés par votre cinéma. N’oubliez pas de sélectionner le Cinéma VOX auquel les recettes vont être reversées. Ainsi vous continuez à soutenir votre cinéma de proximité!

https://www.la-toile-vod.com/cinemas/vox-montignac

Pour voir la présentation de la Toile 

Voici la programmation que nous vous proposons

ATLANTIQUE
CARRE 35
L’UNE CHANTE L’AUTRE PAS
LE JOUR DES CORNEILLES
LE VOYAGE DANS LA LUNE
LES EBLOUIS 
LES SIFFLEURS
MARY SHELLEY 
MINUSCULE 2
PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU
WOMAN AT WAR
CHAMBRE 212 
DALLAS BUYERS CLUB
DE CHAQUE INSTANT
OSS 117, LE CAIRE NIDE D’ESPIONS
Après la réouverture, nous continuerons d’utiliser LA TOILE pour vous permettre de découvrir les films que vous auriez raté en salle, après leur programmation dans notre cinéma, ainsi que pour découvrir des petites pépites, rattachées à un réalisateur que nous aimons et que nous souhaitons mettre en avant.

CINÉ-CLASSIQUE

LA VIE DE CHÂTEAU de JEAN-PAUL RAPPENEAU (1966)

Avec : Catherine Deneuve, Philippe Noiret, Henri Garcin, Pierre Brasseur, Mary Marquet…

Le tournage a été réalisé au château de Neuville (Gambais dans le département des Yvelines) découvert lors de repérages par J. P. Rappeneau.

Avant de devenir réalisateur, J. P. Rappeneau a été scénariste notamment pour Louis Malle, Yves Robert ou Philippe de Broca (L’homme de Rio).

Au départ, Françoise Dorléac devait interpréter le personnage féminin principal du film. Mais pour des questions d’agenda, elle ne put accepter le rôle. C’est donc Catherine Deneuve, qui interpréta le rôle de Marie, où elle fit merveille.

Le couple qu’elle forme avec Philippe Noiret est construit sur l’attirance des contraires et cela fonctionne on ne peut mieux, grâce au talent de J. P. Rappeneau. Les « jeunes » Catherine Deneuve, Philippe Noiret et Henri Garcin, sont très bien entourés par Mary Marquet et Pierre Brasseur.

Ajoutons aussi que la photo en noir et blanc du film, exécutée par Pierre Lhomme est de grande qualité. Il obtiendra en 1991 le César de la meilleure photographie pour Cyrano de Bergerac de J. P. Rappeneau.

Le film totalisera 1 764 305 entrées en France. Et recevra le prix Louis Delluc.

Exigeant, J. P. Rappeneau ne retournera un film qu’en 1971, « Les mariés de l’an II » avec Marlène Jobert, Laura Antonelli et Jean-Paul Belmondo.

LA TRAVERSEE DE PARIS de CLAUDE AUTANT-LARA (1956)

Avec Bourvil, Jean Gabin, Louis de Funès, Jeannette Batti, Jacques Marin…

Par commodités, le tournage s’est fait en grande partie aux studios Franstudio, mais aussi à Saint Maurice (Val de Marne), à la Gare de Lyon (Paris), au Musée Jacquemart-André d’avril à juin 1956.

C. Autant-Lara et ses scénaristes, Jean Aurenche et Pierre Bost (aidé par Michel Audiard) travaillent à l’adaptation d’une nouvelle de Marcel Aymé dès 1949. Ils abandonneront car ils ne trouvent pas de fin satisfaisante…

Près de 7 ans plus tard, le film est mis en pré-production. Le choix du duo de comédiens principal se fera assez vite. Marcel Aymé s’opposera farouchement au choix de Bourvil !

Claude Autant-Lara impose Bourvil à ses producteurs en diminuant son budget de près de 50%. Le choix du noir et blanc est donc une question de budget.

Le film se tourne, et c’est la première rencontre entre Bourvil et Jean Gabin au cinéma.

Les producteurs demandent à C. Autant-Lara de modifier la fin initiale par l’épilogue à la gare de Lyon. Cette scène sera toujours désavouée par le réalisateur.

A sa sortie, M. Aymé reconnaîtra son erreur concernant l’interprétation de Bourvil, qui obtiendra la « Coupe Volpi » au Festival de Venise de la meilleure interprétation.

Le succès sera au rendez-vous pour cette comédie vacharde et cynique avec près de 5 millions de spectateurs.

 

JOUR DE FÊTE de Jacques Tati
(1949 / 1h20)
avec Jacques Tati, Paul Frankeur, Guy Decomble…

Le tournage s’est effectué du 13 mai au 15 novembre 1947, surtout dans le village de saint-Sévère-sur-Indre ainsi qu’à Marçais, Charleval et dans le 9ème arrondissement à Paris pour certains intérieurs.

Le 4 mai 1949, « Jour de fête« , le premier film de Jacques Tati sort au cinéma.
Plus de 6 millions de spectateurs se déplaceront pour rire aux mésaventures de François le facteur ! 

Ce film existe dans trois versions différentes :

– la version originale de 1949 en noir et blanc : le film avait été tourné expérimentalement en couleurs, mais « heureusement » le tournage en couleurs avait été « doublé » en noir et blanc.

– la version de 1964 avec quelques plans nouveaux (présence d’un peintre dans le village) et quelques plans coloriés au pochoir.

– la version initialement voulue par J.Tati en couleurs de 1995 (montage de la fille de J. Tati). qui ressort pour le centenaire du Cinéma.

En couleur ou pas, le film demeure une formidable comédie burlesque, qui continue, 70 ans après, à faire le bonheur des amateurs.



Cinéma VOX

Le cinéma Vox de Montignac est une salle mono-écran, gérée par la municipalité.
Salle classée Art et Essais,  jeune public et patrimoine.

Tél.: 05.53.51.87.24

Email : cinema@ville-montignac.com

Adresse : Place Bertran de Born 24290 Montignac

142 places / Ecran 7 X 4 m / son dolby SRD 7.1 (digital)
Accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Tarif plein : 6,50 €

Tarif réduit : 5,00 €  – pour tous le mercredi, pour les enfants, les moins de 18 ans, les étudiants, les demandeurs d’emplois tous les jours
SAUF week-end et jours fériés.

Tarif jeune : 4,00 € – 14 ans. Tous les jours, toutes les séances, tous les films.

Carte d’abonnement 10 places : 50,00 €
valable 1 an à partir de la date d’émission, non-nominative et valable tous les jours

Carte d’abonnement 5 places : 25,00 €
valable 1 an à partir de la date d’émission, non-nominative et valable tous les jours

Tarif comité d’entreprise : le carnet de 25 places 137,50 €

Tarif groupe à partir de 20 personnes 3,00 €

Attention ! Majoration de 2€ sur tous les tarifs pour les séances en 3D.

En moyenne 4 films par semaine.
Des films récents, des films des 4 coins du monde, souvent en version originale, des films pour enfants, des trésors du cinéma…

Quelques dates clés

Salle classée «Art et Essais»

1996 : travaux de rénovation

2011 : passage au numérique avec travaux d’une cabine avec projecteur numérique et propose fréquemment des films en 3D.

Membre du réseau cinépassion 24, depuis 1986.

Quelques chiffres clés pour 2019 (janvier-novembre) :

+11% par rapport à 2018

627 séances

15 537 entrées

75 043€ de recettes

4,83€ : tarif moyen

Nous remercions nos fidèles spectateurs qui chaque année font confiance à l’équipe du cinéma Vox.

Cette salle fonctionne dans le réseau ciné-passion en Périgord présent sur vingt-deux points de projection en milieu rural.

Le réseau ciné-passion en Périgord

Des 4 dernières petites salles de cinéma encore en activité au début des années 80, ciné passion en Périgord a accompagné 7 autres communes afin de bâtir un réseau de cinémas indépendants qui accueillent chaque année près de 200 000 spectateurs. Du film grand public au film d’auteur, du cinéma de répertoire au documentaire, ces salles garantissent un accès facilité à la culture pour de très nombreux périgourdins éloignés des centres urbains.
C’est dans cette même logique que l’association exploite depuis 20 ans un circuit de cinéma itinérant qui diffuse du cinéma dans 18 communes rurales non équipées. L’été, l’activité se poursuit en cinéma de plein air.

Ciné passion, c’est aussi depuis 2005 la création de la Commission du Film de la Dordogne dont l’objet est d’attirer des tournages en Périgord.

C’est également la coordination de toute la politique d’éducation à l’image de Dordogne. De la maternelle au lycée, 30% des enfants scolarisés vont gratuitement au cinéma 3 fois par an, et les enseignants reçoivent fréquemment des formations. Les options cinéma à Sarlat ou Ribérac sont également coordonnées par ciné passion.

10 personnes travaillent au sein de Ciné passion, dont le siège est à Saint-Astier, à la Fabrique, salle historique de l’association.

Ce réseau est le résultat de plus de vingt-cinq ans de politique publique des collectivités locales (les mairies) et territoriales (le Conseil Général de la Dordogne, le Conseil Régional d’Aquitaine, l’Etat, et l’Europe).

Grace à cette structuration de salles en réseau, la Dordogne a vu sa fréquentation cinématographique quadrupler en l’espace de quinze ans (65 000 spectateurs en 1993, 250 000 en 2005). Ce qui est un exemple en milieu rural.

La salle de cinéma devient, au-delà du lieu permettant la projection de film en exclusivité, un lieu de convivialité que les spectateurs s’approprient notamment par l’acquisition régulière de cartes d’abonnement.

Nos partenaires

L’association cinétoile

L’association est le partenaire privilégié de la commune pour l’organisation d’animations permettant des échanges autour d’œuvres cinématographiques, telles que des Ciné-Débats, des Ciné-Goûters et Ciné P’tit Déj’ pour les familles, des Ciné-Concerts, des Ciné-Rencontres avec des réalisateurs, des comédiens, des techniciens, des avant-premières et des soirées spéciales.

Une programmation annuelle est proposée en partenariat avec la CAF et des organismes d’actions sociales.

L’association organise également tous les ans en Novembre le Festival du Film Documen’Terre en collaboration avec les équipes du cinéma.

L’association Les Grands Espaces

L’association « LES GRANDS ESPACES » a pour objet la diffusion, la création, la coordination d’actions culturelles avec une thématique principale autour de l’éducation à l’image.

Les Grands Espaces mettent en place des ateliers liés à ce thème en direction des publics scolaires mais aussi tout public.

L’association organise dans la salle du Vox des mises en situation de ses ateliers.

télécharger le programme des différents ateliers : atelier-grands-espaces-2016

 

 

    Fichiers joints :