Une recette confinée inédite

La confiture de bises confites

Ingrédients :
Dans des bocaux que vous aurez préalablement nettoyés de toute trace d’amertume, regret, ressentiment, nostalgie, déposer délicatement, après l’avoir fait mariner dans votre mémoire, une BISE que allez confiner quelques heures avant de fermer, le plus hermétiquement possible, le bocal pour une conservation à vie.

Exemples de bises confites :

  • La bise mouillée et quelque peu crasseuse, pour ne pas dire morveuse du tout petit enfant, joyeux de vous revoir.
  • La bise furtive et douce du petit prince, celle du petit garçon qui vient embrasser sa maman  quand la maisonnée est endormie.
  • La bise inquiète d’une grand-mère qui se penche sur un visage d’enfant bouffi de fièvre.
  • La bise de l’homme qui s’impose et qui vous fait fondre comme un petit chocolat au soleil, vous propulsant dans la Vie en Rose.
  • La bise d’une jolie femme qui s’impose et qui vous fait fondre… comme la bise de l’homme.
  • La bise de l’ami(e) qui vous arrache, à coup de tisanes improbables ou d’herbes bizarres, au désespoir dans les temps difficiles.
  • La bise fidèle et indéfectible du frère ou de la sœur qui vous suit pas à pas dans vos galères.
  • À éviter : la bise du traître (pas toujours facile à repérer). La mettre de côté et si possible la détruire.

Isabelle Bernède