Exposition « Aux Bonheur des Dames »

du vendredi 09 décembre
au mardi 31 janvier

Six photographies de Vénus préhistoriques  

 

 SUR LE BAR DU VOX

La femme au renne provenant de l’abri de Laugerie-Basse en Dordogne,

rennes

MAISON DUCHÊNE ET MAIRIE

La Polichinelle de la grotte de Grimaldi en Ligurie (Italie),

polichinelle

OFFICE DE TOURISME

La Vénus de Tursac en Dordogne de l’abri du facteur de Tursac,

tursac

MAIRIE FACE

La Vénus de Grimaldi de la grotte de Grimaldi

grimaldi

SALLE DES FÊTES

La Torse de la grotte du Pape dans les Landes.

le-torse-landes

Ces Vénus appartiennent à la collection du musée d’archéologie nationale de St. Germain en Laye.

ANGLE DE LA RUE DE JUILLET

La Vénus impudique de l’abri de Laugerie Basse appartenant à la collection du musée de l’Homme à Paris.

venus-impudique

Claire Artemyz, médecin et photographe s’intéresse aux artéfacts de la préhistoire en tant que témoin du cheminement du genre homo, depuis nos plus lointains ancêtres, jusqu’à l’émergence de notre propre espèce, l’Homme moderne.

Sa recherche artistique se développe à partir d’une interrogation sur l’identité humaine, ce qui l’a amenée à explorer l’univers des fossiles et de la Préhistoire.

Utilisant la photographie argentique et grâce à une utilisation de la lumière et de cadrages serrés, ses photographies révèlent des aspects inattendus et intimes de ces vestiges, comme s’il était possible de retrouver ainsi la trace d’une vie dont nous saurons presque rien.

La science est impuissante à nous dire qui était la personne sculptée, comment a-t-elle pensé, qu’a-t-elle ressenti, qu’a-elle aimé ?

L’approche artistique de Claire Artemyz apporte une dimension , une interprétation de l’œuvre originale, celle du sensible, l’objet devient vivant et, de là, peut surgir un dialogue.

Traduire les émotions que suscite la confrontation avec ces sculptures du passé est la recherche de Claire Artemiz.

piece-jointe-2

L’exposition sur les murs de la ville sera prolongée par une exposition dans la galerie de Montignac (quai Merilhou) autour du bestiaire préhistorique et des sculptures  de Sandra Courlivant.

logo la galerie

piece-jointe