De l’art pariétal à l’art contemporain – le bus anglais

du samedi 04 février
au dimanche 12 février

Dans le contexte du rapprochement des Villes de Brive et de Montignac, l’opération de street art, débutée à Brive et réalisée par Brive-Tourisme et les Treize Arches, se prolonge à Montignac.

En effet, le bus anglais, objet d’une oeuvre réalisée par les peintres muraliste Sismikazot, artistes retenus pour oeuvrer sur des façades de Brive, va quitter cette dernière pour stationner à Montignac du 4 au 12 février, place Bertran de Born tout près du cinéma.

Quoi de plus logique que cette démarche des deux villes partenaires ? Nos ancêtres peignaient les parois des grottes, aujourd’hui ce sont les murs qui sont peints pour exprimer les mêmes quêtes, qu’elles soient spirituelles ou artistiques. Le street art peut donc être considéré comme l’art pariétal contemporain. Il en allait de même avec la Caverne origami de Vincent Floderer et Les Treize Arches, installée au coeur de Brive, laquelle a attiré près de 5 000 visiteurs durant le mois de décembre ou encore avec l’exposition des peintres aborigènes, organisée par les Treize Arches et la Société Reytier, présentée à Brive et à Montignac de novembre à décembre (plus de 4 000 visiteurs sur les deux expositions). 

Brive et Montignac souhaitent marquer leur volonté de coopération qui se prolongera dans le cadre du Laboratoire de territoire qui devrait voir le jour en 2017.